Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Dupéré Barrera
  • : Blog de deux vignerons du sud de la France, souhaitant partager leur passion de la vigne, du vin et de la vie.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Certains nous connaissent, comme négociants sur le Sud Est de la France, d’autres comme vinificateurs Nowat, ou en tant que vignerons bio en AOC Côtes de Provence.

Nous avons notre propre vision du vin, nous sommes dans le monde du vin sans être du monde du vin.


Le blog est aujourd’hui un excellent moyen de communiquer et de partager ses idées… Nous souhaitons partager notre passion du vin, mais aussi nos passions en général.

Si vous souhaitez avoir d'autres informations sur nous, vous pouvez aussi consulter notre site internet :

http://www.duperebarrera.com 

Recherche

10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 15:15

Sortie la semaine dernière en France du dernier film de ridley Scott : une Grande année avec Russel Crowe et marion Cotillard…

C’est sur que ce n’est pas un chef d’œuvre du point de vue cinéphile mais pour tout bon amateur de vin, c’est un incontournable.

 

Ce type de film (avec Sideways aussi) fait plus pour le vin que 10 campagnes bien pâles de nos syndicats d’appellation. Merci, et une fois n’est pas coutume, à nos amis américains (tiens au passage, s’il y en a qui connaissent un bon importateur sur les USA, on peut lui faire passer le message que nous n’avons plus d’importation dans ce pays car les séquelles du 11 septembre 2001 ont laminés notre ancien (et trop gentil) représentant !).

 

Dans le film, quelques perles et quelques erreurs grossières. Personnellement, j’ai bien aimé le début du film avec un choix de vin au service entre un grand Bandol (Tempier très connu aux USA grâce à Kermit Lynch) et un châteauneuf du pape (ou d’ailleurs le même Kermit est maintenant propriétaire). Le Tempier est préféré… Yes !!!

 

Dans le film également une réflexion entre les notions de vignerons et de propriétaires de châteaux… En effet, cela pourrait faire réfléchir quelques nantis riches et hélas pas toujours passionnés de vins, qui ne mettent jamais les pieds dans les vignes (à la rigueur en 4x4) ou dans le chai (sauf pour la photo en chemisette blanche pour les journalistes) mais qui pavoisent à longueur de salons ou de dîners mondains de « leur » vins et de « leur » façon de travailler !

 

Par contre le coup du vin de garage en Lubéron n’est pas du tout crédible. Encore moins quand on apprend que les autres vins du domaine sont imbuvables ! C’est tout bonnement impossible. Quelqu’un qui sait faire un grand vin de garage ne peut pas faire un mauvais vin de domaine à moins de faire vraiment exprès et même là ce serait difficile !

 

Voilà pour ces quelques pistes de réflexions qui vous invitent surtout à aller voir ce film qui reste par son sujet très intéressant…

 Et pour finir, le hors sujet du jour : un temple en bois du XV ième siècle découvert lors d'une promenade avec notre agente Hanami Saïto dans le nord du Japon (aucun rapport avec le film mais je n'aime pas les articles sans photo !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans humeur du moment
commenter cet article

commentaires

Eric C. 18/01/2007 23:27

Je n'ai pas encore vu le film mais j'ai lu le livre dont il est (librement) inspiré il y a quelques jours. Dans le bouquin on devine que le vin du domaine est volontairement rendu imbuvable, afin de ne pas attirer l'attention ...En parlant de séquences oeno-cinématographiques, j'ai acheté le coffret de DVD Mondovino, et je ne regrette pas l'investissement, bon complément au film. Même si je trouve  la présentation que Nossiter fait du monde du vin toujours trop manichéenne ...