Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog Dupéré Barrera
  • : Blog de deux vignerons du sud de la France, souhaitant partager leur passion de la vigne, du vin et de la vie.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Certains nous connaissent, comme négociants sur le Sud Est de la France, d’autres comme vinificateurs Nowat, ou en tant que vignerons bio en AOC Côtes de Provence.

Nous avons notre propre vision du vin, nous sommes dans le monde du vin sans être du monde du vin.


Le blog est aujourd’hui un excellent moyen de communiquer et de partager ses idées… Nous souhaitons partager notre passion du vin, mais aussi nos passions en général.

Si vous souhaitez avoir d'autres informations sur nous, vous pouvez aussi consulter notre site internet :

http://www.duperebarrera.com 

Recherche

8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 15:12

En cette journée internationale de la femme, je souhaite à toutes les femmes de la terre, beaucoup d'amour, de paix et de respect.

            Coeur dessiné par ma maman
                    Nicole Gendron



Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 21:42

Mon frère étant photographe et de passage chez nous il y a environ un mois, nous nous sommes amusés à prendre des photos rigolotes, farfelues, sérieuses etc

En voici une série....




 





 

 
Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
23 octobre 2005 7 23 /10 /octobre /2005 00:00

Cette année, nous avons vinifiés quelques dizaines d’hectolitres de vins dans notre chai de La Garde (70% de rouge, 15% de rosé et 15% de blanc). C’est à la fois peu et beaucoup. Compte tenu de notre façon de travailler (Nowat + le fait que notre plus grosse cuve de vinif fait 1500 litres), cela représente tout de même 19 cuves !

 Mi octobre, on réalise des pressoirs tous les deux ou trois jours. Les résultats sont plutôt très sympas.

 Pourtant, dans le vignoble, en Provence, on entend tout et son contraire... Cela veut dire que c'est une année pas si facile = tout ne sera pas bon.

En effet, la sécheresse en 2005 a induit des blocage de maturité sur :

1 les jeunes vignes et les vignes desherbées chimiques (enracinement peu profond)
2 les terrains qui craignent la sécheresse (coteaux et schistes)

Les pluies de débuts septembre ont également abîmées les raisins pas sains ou pas équilibrés

Pour notre part, nous n'avons en propriété pour le moment que des vieilles vignes sur terrains très riches en argile et conduites en bio à très faible rendements donc aucun problème.

En revanche pour nos vins nowat (achats de raisin notamment en coteaux schisteux) on a été obligé de sélectionner les parcelles plus sévèrement (par exemple quasiment pas de syrah nowat cette année!!).

 Voilà, c’est encore trop tôt pour un bilan global car on n’a pas fini les décuvages… mais on s'en approche.

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 00:00

Les vendanges 2005, vont nous permettre d’élaborer une nouvelle cuvée. Parmi les vins vinifiés chez nous, il y a les Nowat (sélections de parcelles) et les vins de notre domaine du clos de la Procure.

 

 Les vins rouges du domaine sont constitués de :

 

L’entrée de gamme : cuvée cure pipe (équivalent d’un second vin)

Le cœur de gamme : cuvée la Procure (depuis 2003)

Une parcelle spéciale (située à 20 km de la Procure) : la Font du Cure (100 % grenache) vinifiée depuis 2002 et pas encore commercialisée.

 

 Et probablement cette année, une cuvée haut de gamme (la Sinécure) : deux parcelles de très vieux carignan et mourvèdre pourraient rentrer dans a constitution de cette cuvée.

 

 

 

 

Sur la photo, on observe une petite cuve (300 litres) particulièrement colorée et suave. Presque une crème de beauté, une vinothérapie pour emmanuelle et christine (morte de rire)…

 

  

 

Les vendanges sont terminées. Nous sommes très contents de nos cuves mais les premiers échos de nos voisins provençaux sont plutôt pessimistes (et même à Bandol !). Pour se changer les idées, rien de tel qu’un peu de calme et de sérénité dans l’abbaye mère de la Procure située à quelques km du vignoble : le Thoronet.

 

Vue du cloître

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
27 septembre 2005 2 27 /09 /septembre /2005 00:00

Après avoir foulé légèrement aux pieds le raisin, le père Barrera et Yves (chef d'entreprise informaticien en pointe !!! et amateur de vins), le remplisse à la force des bras. 

Gros plan sur les pieds de Manu (les raisins ont une maturité parfaite / bien rosés).

Ensuite, on presse (verrin hydraulique, no watt donc).

Et la mama Barrera, récupère sceau après sceau le jus de nos vieilles vignes d'ugni blanc de la Procure...

On enlève le gâteau...

Et direction du raisin pressé à la distillerie (le gros camion devant, ça n'est pas notre production) mais plutôt ça :

Une goutte de marc bio dans un océan de reste de rosé de Provence

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
24 septembre 2005 6 24 /09 /septembre /2005 00:00

Chaque année, nous vendangeons bien sûr nos vignes de la Procure, les raisins des vins Nowat (Cabernet sauvignon, syrah, carignan, mourvèdre) et... pour le plaisir, une nouvelle parcelle spéciale, unique et extrême.

 

L’année dernière, c’était à Saint-Tropez, cette année, c’est une parcelle totalement perdue dans le massif des Maures. Plusieurs kilomètres de pistes pour atteindre cette « défriche » en sommet de colline.

 

Au loin, à perte de vue, le massif des Maures, plus proche, l’autoroute Toulon Nice, et sous nos pieds : des schistes pire qu’à Banyuls.

 

Des très vieilles vignes de mourvèdre à rendements naturellement très très faibles (10 hl par hectare).

Bref, une matière première d’exception que l’on suit depuis la taille…

 

Un grand Nowat en vue… Un nouveau vin naitra bientôt… Que sera-t-il ?

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 00:00

Voilà avec plusieurs semaines de retard un petit article sur : LE THE. Sujet bizarre pour un blog sur le vin et justement dès le départ on a décidé que ce ne serait pas uniquement un blog sur le vin, mais aussi sur toutes sortes de choses que l’on aime et que l’on a envie de faire partager. En plus, le thé, se déguste comme le vin, il y a des terroirs et des crus, comme le vin, donc le sujet est pour moi vraiment passionnant.  Donc, pour les buveurs de café, ceci ne sera pas très intéressant pour vous.Camellia Sinensis est une boutique de thé situé à Montréal et aussi  dans la ville de Québec. Nous avons fréquenté pendant notre séjour québécois principalement la boutique montréalaise. Un endroit vraiment très sympa, détendu, comme j’en ai rarement vu. Je suis toujours très fière en tant que québécoise de trouver des endroits comme cela qui sont on le sent dirigés par des gens amoureux de ce qu’ils font. 

Thé façonné qui s'ouvre comme une fleur...magnifique

Les thés provenant de cette maison de thé crée en 1998, sont tous sélectionnés par 4 passionnés qui parcourent le monde à la découverte de thés magnifiques. Ils ont une large sélection de thés biologiques. Je me suis amusée depuis mon retour à déguster les 12 thés que j’avais acheté dans un coffret découverte. J’ai pour ma part un faible pour les thés wulong de Taiwan, c’est des thés qui sont très délicats et j’aime vraiment leur goût. Dans le coffret dégustation il y avait les thés suivants :

 Thé noir Qimen bio de Chine

Thé noir Assam Gingi d’Inde

Thé Wulong Shui Hsien de Chine

Thé Wulong Jin Shuan  de Taiwan

Thé Wulong Tung ting chang de Taiwan

Thé Wulong Cui Yu de Taiwan

Thé Vert  Huiming bio  de Chine

Thé vert Yuzan bio de Chine

Thé vert Bancha Suruga du Japon

Thé blanc Bai Mu Dan de Chine

Thé noir  aromatisé Earl Grey

Thé vert aromatisé Bleuet et violette

  

 

 Sélections des 12 thés

 Si vous habitez montréal ou que vous y aller en séjour, allez faire un tour chez

Camellia Sinensis, c’est vraiment un endroit à connaître. Pour les coordonnées, j’ai mis leur site internet en ligne, il paraît que l’on peut commander de France….affaire à suivre.

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
31 août 2005 3 31 /08 /août /2005 00:00

Après un premier passage dans les grenaches de la Procure, on attaque les nowat en suivi de maturité.

 

Cette année, nous retravaillons la mythique parcelle de Vieux Carignan sur schistes gris. En 2001, le Nowat carignan a été notre vin le plus extrême. En 2005, nous retrouvons des conditions climatiques idéales pour renouveler l’expérience.

 

 

Il y aura aussi comme sélection d’exception, une parcelle voisine de Cabernet Sauvignon et une autre de Syrah.

 

Du cabernet sauvignon de chez nous en Provence (sans vendanges en vert, du 20 hl/ha !)

Les mourvèdres seront produits à 25 km de là par un autre bon vigneron sur une parcelle perdue dans le massif des Maures (que les anciens appellent « la colline »).

 

La tournée se termine par un rendez-vous avec la miss contrôle d’Ecocert pour la certification en Bio de la Procure (à la table des vendangeurs sous le cerisier).

 

Et pendant ce temps, la petite cuve de grenache de la Font du cure fermente très bien (Sur la photo, on trouve quelques raisins blancs issus de vieilles clairettes complantées dans les grenaches noirs !).

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article
28 août 2005 7 28 /08 /août /2005 00:00

 

Et voilà, l’occasion de récolter une première parcelle : la Font du Cure (il existe une source en contre bas à proximité de l’ancien logement du curé du Vieux Cannet des Maures).

 

C’est du 100 % grenache noir à petit rendement, parcelle qui n’a pas vu de tracteur depuis notre acquisition en février 2002 (traitement au pulvérisateur à dos).

 

Petite cuve donc, on teste le dos et le matériel.

 

Photo d’un amateur oenophile bénévole, entre ses voyages au Brésil, Chine, Sénégal etc, Christophe, chercheur à l’Inserm spécialiste des maladies tropicales rares et dangereuses, passe ses dimanche à vendanger à l’ancienne et à trier grain par grain s’il le faut le raisin…

 

Photo du père Barrera (pas Dupéré Barrera mais bien le père de Laurent) qui depuis qu’il a pris sa retraite de l’hôtel des Impôts de Toulon a passé son été à arroser les plantiers, épointer à la cisaille le vignoble de la Procure (environ 5 hectares de vieilles vignes). Maintenant, il vendange avec nous.

 

Toute petite équipe, composée également d’un jeune cousin de passage qui voulait voir, c’étaient quoi les vendanges d’avant (avant les machines à vendanger, la mode des rosés, l’ère des œnologues, des vins industriels etc).

 

Manu et Laurent qui commencent à charger la vieille Ford mondéo (qui peut contenir 350 kg de raisins qui arrivent en parfait état sanitaire au chai).

 

La cuve est remplie à la main, bac par bac, de beaux raisins, pas un gramme de pourriture grise, pas de levures ajoutées, pas de rectification à l’acide tartrique ou au sucre, pas d’enzyme ajoutée. Pas besoin d’œnologue conseil… c’est difficile à croire !!! Venez voir ça de vos propres yeux, tout le monde est invité à venir donner un coup de main, il n’y a pas de secrets, c’est trop simple. 

Et pendant ce temps, les olives murissent... 

 

Repost 0
Published by Dupéré Barrera - dans vendanges 2005
commenter cet article